Déclaration de candidature de David LAWSON

Home » Actualités » Discours » Déclaration de candidature de David LAWSON

Déclaration de candidature de David LAWSON

Candidat indépendant aux élections législatives 2017
1ère circonscription des Français établis hors de France – Amérique du Nord
New York, le 26 avril 2017

Mes Cher(e)s compatriotes d’Amérique du Nord,

Je m’appelle David Lawson et j’ai décidé d’être candidat indépendant à la députation dans notre circonscription d’Amérique du Nord. Je suis candidat car je crois que notre système politique est à bout de souffle, qu’il ne correspond plus à nos attentes et que des femmes et des hommes nouveaux et expérimentés doivent redonner espoir à nos compatriotes et vigueur à des politiques publiques ambitieuses. Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle de dimanche dernier l’ont confirmé.

Agé de 48 ans, résident dans la circonscription consulaire de New York depuis près de 20 ans, père de deux enfants franco-américains nés aux Etats-Unis, je suis Directeur des Programmes de l’organisation américaine EngenderHealth qui défend le droit et la santé des femmes aux Etats-Unis et dans le monde.

J’ai consacré ma vie à travailler avec des politiques, des diplomates, des administrations, des associations, des journalistes, des universitaires et le secteur privé pour défendre les droits humains, les femmes, les jeunes et les moins jeunes, les personnes vivant avec un handicap, la santé et les soins aux malades, l’éducation, des économies nationales fructueuses pour les populations, le développement durable et équilibré entre nations, à la construction d’un avenir meilleur.

Ancien haut-fonctionnaire de l’ONU, diplomate, essayiste, producteur et militant associatif de longue date, j’ai consacré ma vie à aider les citoyens français et les populations les plus défavorisées dans le monde. J’ai travaillé en France, en Europe, en Afrique, en Asie, dans les Caraibes et en Amérique du Nord avec notre diplomatie, la Commission européenne et l’ONU.

Je connais bien les défis auxquels vous êtes confrontés en Amérique du Nord, notamment en matière d’immigration, de scolarité des enfants, d’accès à l’université, d’équivalence de diplômes, d’emploi et d’appui à l’initiative, l’innovation et à la création d’entreprise, de fiscalité, et de réintégration en France. J’ai eu l’honneur de présider pendant quatre ans l’Association des Français fonctionnaires internationaux de New York (AFFIN), l’une des principales associations françaises de New York. J’ai participé activement au Comité des Associations françaises et de langue française de New York.

J’ai ainsi collaboré étroitement avec les autorités consulaires et diplomatiques françaises, notamment pour l’inscription consulaire des Français disposant de contrats de travail de courtes durées, la compatibilité des régimes de retraites français et onusien, la couverture médicale universelle, la fiscalité des Français expatriés, la réinsertion professionnelle et sociale et le régime d’assurance-chômage au retour en France, les bourses scolaires du Consulat de New York, ou les passerelles entre le monde universitaire français et les organismes internationaux aux Etats-Unis. Sur ces dossiers, j’ai coopéré avec des sénateurs des Français de l’étranger, des partenaires sociaux et des organismes privés de retraite complémentaire, Science-Po et des universités françaises, ainsi que les ministères en charge des affaires étrangères, des affaires sociales, et de l’économie et des finances.

J’ai également contribué à la promotion du Français aux Nations Unies et de la francophonie dans la circonscription électorale de New York, de même qu’à la promotion des jeunes cadres et universitaires français et de l’expertise administrative et diplomatique de nos compatriotes aux Etats-Unis. J’ai aussi activement soutenu le “réseautage” pour faciliter l’insertion des jeunes français au sein des organismes internationaux. Enfin, mon engagement professionnel et personnel en faveur de la défense des droits humains et des droits des femmes m’amène à encourager les candidatures féminines françaises aux postes de décision des organisations internationales et à plaider pour la parité à tous les niveaux.

Mes cher(e)s compatriotes,

Loin des discours partisans, vingt-cinq ans d’expatriation et d’expérience des affaires politiques et internationales, de résultats concrêts et l’engagement dans la vie associative au plus proche des préoccupations de nos compatriotes est ce qui motive mon engagement à vos côtés et a guidé mon action aux Etats-Unis depuis que je m’y suis installé.

Je suis candidat car je suis convaincu qu’il est indispensable de faire de la politique autremement, en rassemblant les Français sur les grands débats politiques, économiques et sociaux de notre temps. Et que c’est uniquement avec un renouvellement des pratiques et moeurs politiques, et avec des hommes et des femmes neufs que nous changerons l’avenir de notre pays. Il nous faut une autre génération de dirigeants qui ne soient pas nécessairement des professionnels de la politique. C’est avec des représentants de la société civile, comme vous et moi, en prise avec les réalités quotidiennes de nos compatriotes que nous pourrons ensemble changer la politique dans notre pays.

Le monde évolue rapidement et notre manière de concevoir la politique se doit de suivre le mouvement. Les nouvelles technologies permettent d’associer les citoyens beaucoup plus activement aux affaires politiques, hors des périodes électorales. Je propose ainsi de prendre des positions sur les grands débats parlementaires et les grands sujets de société après consultation des concitoyens de notre circonscription électorale par voie électronique. Résident de notre circonscription, je serai plus proche de vous et à votre disposition où que vous soyez pour vous rencontrerez périodiquement à travers un système de permanence parlementaire modernisé plus interactif et efficace pour répondre au mieux à vos préoccupations. Je serai votre député.

Loin de défendre des clivages stériles et des particularismes dépassés, il s’agit de nous rassembler et d’assurer ensemble l’éducation, l’emploi, la santé et la protection sociale pour nos compatriotes en France et à l’étranger, de défendre les valeurs humanistes, la culture, l’esprit d’entreprise et l’intelligence françaises qui font l’admiration de nos amis américains et canadiens. Il s’agit de renforcer nos liens économiques, commerciaux et diplomatiques transatlantiques, et préserver et renforcer les conditions et les opportunités qui permettent aux entrepreneurs, aux innovateurs, aux créateurs et aux jeunes français de s’expatrier et réussir à l’étranger, tout en étant fiers d’incarner la France.

S’expatrier, travailler, étudier ou vivre en Amérique du Nord, tout en restant attaché et proche de la France, c’est ce que la plupart d’entre nous souhaitent ou décident en s’y installant. Ce choix ou cet idéal doit être préservé pour nous tous et pour l’image de la France que nous représentons ici. Nos préoccupations ne doivent plus être seulement défendues comme une exception ou un corporatisme, mais dans un monde interdépendant et au sein de l’Europe, doivent devenir des préoccupations nationales au même titre que celles de nos compatriotes en France. Ce choix vous appartient et j’espère me rendre digne de votre confiance pour l’incarner.

Etre votre représentant à l’Assemblée nationale ne consiste pas uniquement à conforter ou s’opposer à la majorité en place, mais surtout à porter la voix, faire entendre les énergies, les talents et les savoir-faire des Français des Etats-Unis et du Canada. C’est pour cela que j’ai décidé de me porter candidat à cette élection législative.

Mon engagement politique se limite à une active représentation de vos initiatives, de vos droits et préoccupations à l’Assemblée nationale avec un ancrage de longue date en Amérique du Nord et des positions qui ne seront que les vôtres. Ma candidature a l’avantage de porter uniquement sur nos choix, pour nos enfants, nous-mêmes et notre avenir, mais aussi pour bâtir une France nous prenant réellement en compte et qui nous ressemble. C’est ensemble que nous devons la construire.

Je compte sur votre soutien, votre participation active à cette campagne et, au-delà, sur votre engagement à mes côtés. D’avance, je vous remercie.

Vive la République et vive la France!

David Lawson